Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
location appartement vente maison Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Installer une VMC

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Une Ventilation Mécanique Contrôlée assainit l'air de votre habitation, permet des économies de chauffage et évite l'humidité sur les murs.

     
    A) Avant de commencer :

     
    ATTENTION :
    L'aération des logements est obligatoire dans les habitations créées après le 31 décembre 1988 selon l'arrêté du 5 avril 1988.

     
    1) A quoi sert une VMC ?
    Elle répond à différents besoins dans l'habitation.

    • Le confort et l'hygiène : en renouvelant l'air ambiant, la ventilation élimine les gaz carboniques émis par les hommes et les animaux, dégage l'humidité et les mauvaises odeurs.
    • La pérennité du bâtiment : la ventilation est une solution efficace contre l'humidité.
    • La sécurité : contre la combustion de certains équipements tels que chaudières ou cuisinières au gaz, la ventilation offre un apport d'air indispensable.
    • La rentabilité : en diminuant les débits d'air extrait, la VMC permet d'optimiser le mode de chauffage et par conséquent de diminuer les factures d'énergie.

     
      Chambres Séjour, bureau, salle de réunion, spectacle Cuisine, salle de bains, hébergement Sanitaires, WC
    CO2  
    Odeurs
    Fumées de cigarettes  
    Vapeur d'eau

     
    Mesure de dégagement de pollution :   Faible    Moyen    Fort



     
    2) Comment fonctionne une VMC ?
    La VMC renouvelle en permanence l'air ambiant de la maison.

    • L'air neuf entre dans les pièces principales (séjour, chambres) au moyen des entrées d'air situées dans les menuiseries des fenêtres (1).
    • La circulation de l'air des pièces principales vers les pièces techniques (cuisine, salle de bains, WC) se fait grâce à des passages d'air laissés sous toutes les portes intérieures (1 à 1,5 cm).
    • L'air vicié est extrait des pièces techniques au moyen de bouches situées sur les murs ou au plafond (2) et qui, par un réseau de conduits (3) sont raccordés à un extracteur mécanique (caisson 4) souvent situé dans les combles de la maison.
    • Le rejet de l'air vicié se fait au moyen d'un chapeau de toiture raccordé au caisson de l'extracteur mécanique (4).
    • La VMC doit fonctionner en permanence, c'est à dire 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

     
    3) Les différents systèmes :
    ATTENTION :
    • La VMC n'est pas efficace pour le traitement de l'humidité qui provient de remontées capillaires au sein des matériaux.
    • La VMC ne peut remplacer les amenées d'air pour les cheminées, les chaudières et les cuisinières à gaz qui doivent avoir leur propre système complémentaires à l'installation de ventilation.
    •  La VMC simple flux.
    L'extraction de l'air vicié par les pièces de service entraîne un apport d'air neuf au travers des entrées d'air situées dans chaque pièce principale. Le renouvellement ainsi créé se fait par une circulation d'air lente permanente et silencieuse.
    Il existe 2 techniques différentes :

    Le système auto réglable :

    Il garantit un débit d'air neuf constant, quelles que soient les conditions atmosphériques ou l'occupation des pièces.

    Le système hygroréglable :

    En plus des entrées d'air, ce système est doté de bouches d'extraction équipées de capteurs d'humidité permettant ainsi de réguler l'air entrant et sortant en fonction du taux d'humidité de la pièce.
    Le débit n'est donc pas distribué de manière homogène entre toutes les pièces principales, mais réparti en fonction du nombre d'occupants dans la pièce et de leur mode de vie (températures différentes d'une chambre à l'autre, par exemple...).

    • La VMC double flux.
    Ce système a pour principe d'associer à deux systèmes de ventilation mécanique l'extraction de l'air vicié et l'insufflation de l'air neuf, un échangeur de chaleur permettant des économies de chauffage.
    L'air vicié extrait des pièces de service traverse l'échangeur de chaleur avant d'être rejeté vers l'extérieur. L'air neuf pris à l'extérieur traverse l'échangeur en récupérant des calories cédées par l'air vicié et est insufflé dans chaque pièce principale.

     

     
    B) La pose :

     
    ATTENTION :
    Hotte aspirante et VMC : il est interdit de raccorder une hotte motorisée sur le réseau de VMC. Celle-ci doit donc fonctionner en recyclage, si l'appareil le permet. Il existe par ailleurs des hottes spéciales VMC (renseignez-vous auprès de votre conseiller Castorama).
    Afin d'optimiser la circulation de l'air neuf dans l'habitat, s'assurer que les pièces techniques sont étanches à la pénétration parasite de l'air extérieur.

     
    1) Les bouches d'extraction :
    Elles doivent être placées dans les pièces techniques (125 mm pour la cuisine, 80 mm pour les WC et la salle de bains).
    La pose :
    1 - Tracer la partie à découper en utilisant la manchette comme guide.
    2 - Percer à l'aide du perforateur suivant ce tracé.
    3 - Positionner la manchette dans l'emplacement ainsi créé en prenant soin de replier les ergots de blocage. 4 - Emboîter la bouche dans la manchette.


     
    2) Le caisson :
    Trucs et astuces :
    Dans les combles non isolés, il est conseillé d'utiliser des gaines isolées (ASI - M1) et de couvrir le caisson de laine de verre afin d'éviter la condensation).
    ATTENTION :
    Eviter de placer le caisson au dessus des chambres pour éviter les nuisances sonores.
    Il se place généralement :
    • dans les combles, dans un endroit accessible afin de faciliter son entretien,
    • dans un endroit central par rapport aux bouches d'extraction afin de limiter les pertes de charge.

    La pose :

    Pour procurer un confort maximum, le caisson peut être suspendu ou posé sur un matelas de laine de verre. Il est important d'orienter le caisson de façon à limiter au maximum les coudes que pourraient faire les gaines.
    Le raccordement :

    1 - Fixer l'extrémité de la gaine sur la manchette de la bouche d'extraction.
    2 - Tendre la gaine jusqu'au piquage du caisson. S'assurer que la gaine soit tendue et ne forme pas de coude trop important.
    3 - Découper la gaine. 4 - La fixer au piquage et à la bouche à l'aide de colliers de serrage.

     
    3) Le rejet :
    La pose du chapeau de toiture :

    Former la feuille de plomb de façon à épouser les reliefs, en évitant les abords du sertissage. S'il s'agit d'une couverture tuiles, il est souhaitable de réaliser un calage dans le sens des linteaux afin de supporter la feuille de plomb.
    Le capot pare-pluie doit être installé avec l'écoulement d'air perpendiculaire à la pente du toit.

    Raccordement au caisson :

    Procéder de la même façon que pour raccorder les bouches d'extraction au caisson.

     
    3) Le branchement électrique :
    Il est préférable de raccorder directement le caisson au tableau général.

     
    4) Les entrées d'air :
    Elles doivent être placées dans les pièces principales (chambres, séjour, etc).

    1. Réaliser une découpe dans la partie haute de vos fenêtres (partie fixe au battant).
    2. Fixer la grille auto-réglable tournée vers le haut à l'intérieur au minimum à 30 cm du plafond.
    3. Fixer le déflecteur tourné vers le bas à l'extérieur.

    Les différents types de montage

    L'entrée d'air de VMC peut être mise en oeuvre :
    • en traversée de menuiserie (menuiserie PVC, bois ou aluminium, fenêtre de toit),
    • en traversée de haut de fenêtre,
    • en traversée de maçonnerie,
    • en traversée de coffre de volet roulant.

     

     
    C) La mise en service de l'installation :

     
    1. Démarrer votre caisson en grande vitesse. Le laisser fonctionner de cette façon pendant 2 heures afin de lubrifier le moteur.

    2. Vérifier à l'aide d'une feuille de papier très fine que l'aspiration se fait correctement aux bouches (à la bouche cuisine, le papier doit rester collé). 3. Passer en petite vitesse et vérifier que le caisson change bien de débit.


     

     
    • Tous les 6 mois environ, utiliser un produit spécifique destiné à enlever les graisses et les champignons éventuels. Enlever les bouches et pulvériser le produit à l'intérieur.
    • Entretien du caisson : une fois par an, nettoyer le caisson et dégraisser son moteur.
     
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014