Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
Annonces immobilieres Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Soudo-braser à l'oxygène

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Le soudo-brasage est une technique d'assemblage qui se situe entre le soudage autogène et le brasage fort.
    Il donne un assemblage très résistant entre deux pièces, avec un métal d'apport dont le point de fusion est inférieur à celui des pièces à assembler. Il est couramment utilisé pour l'assemblage de tôles fines.

    Le soudo-brasage offre une très bonne résistance mécanique et les éléments à souder peuvent ne pas être jointifs. On soude avec un chalumeau oxygaz qui fournit une température de travail supérieure à 2 500 °C. La soudure se présente en baguettes de laiton enrobé qui permet de souder la plupart des métaux : cuivre, laiton, fers, aciers, fonte, bronze, aluminium.
    Il est couramment utilisé pour l'assemblage de tôles fines.

    Le chalumeau oxygaz exécute les brasages forts plus vite qu'un chalumeau à gaz mais a double alimentation en gaz et en oxygène augmente le coût du soudage, et sa puissance demande une certaine habileté.

    Attention ! Si on laisse trop longtemps la flamme du chalumeau au même endroit sur la tôle, elle risque de fondre et de se percer.


     
     Les produits nécessaires  
    Abrasif fin
    Baguettes de soudure (laiton enrobé, argent)
     
      Les outils nécessaires  
    Etau
    Pince étau
    Serre-joints
    Chalumeau oxygaz
    Briquet de soudeur
    Lunette de soudeur
    Gants de soudeur


     
     Avant de commencer
    • Fixer fermement les tôles car elles ont tendance à se déformer à la chaleur.
    • Éliminer de l'environnement tout ce qui peut brûler.
    • Porter des lunettes de soudeur.

     
    1 - Ouvrir la cartouche de gaz et la bouteille d'oxygène après avoir vérifié que les robinets du chalumeau sont fermés. 2 - Ouvrir partiellement le robinet de gaz (rouge) et allumer avec un briquet de soudeur. Ouvrir ensuite progressivement le robinet d'oxygène (bleu).
    3 - Régler la flamme du chalumeau en ouvrant plus ou moins les deux robinets de celui-ci, pour obtenir une flamme pointue (un dard) bleu clair, à l'intérieur d'une flamme plus longue et plus floue dans les tons de violet. 4 - "Pointer" les pièces à souder, c'est-à-dire les assembler par quelques points de soudure afin d'éviter la déformation des tôles. Dès que les tôles sont à la bonne température, la baguette de métal d'apport fond et remplit l'espace entre les deux tôles.

     
    5 - Réaliser ensuite un cordon continu entre les "pointages". 6 - Pour braser par capillarité une canalisation en cuivre servant à l'alimentation en gaz, utiliser une baguette à l'argent.
    7 - Le chalumeau oxygaz permet le soudo-brasage d'éléments de fer forgé. 8 - Les micro-lances sont destinées à la soudure de précision en ferronnerie décorative ou en bijouterie.

     
     Conseils
    • Nettoyer avec soin les pièces à assembler pour éliminer toute oxydation et traces grasses.
    • Laisser bien refroidir avant de vérifier le soudage.

     
       Chalumeau oxy-acétylénique

    Les professionnels de la métallerie utilisent un chalumeau alimenté par deux gaz : un combustible, l'acétylène, et un comburant, l'oxygène, conditionnés dans de grandes bouteilles métalliques sous pression. C'est le chalumeau oxy-acétylénique. Il permet le soudo-brasage mais aussi la soudure autogène de l'acier.
     
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014