Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
sous location colocataire colocation Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Peindre au pistolet

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Gain de temps, facilité d’emploi et, surtout, qualité de finition sont les trois avantages que représente la technique de la peinture au pistolet. En fonction du matériel utilisé, une très large variété de peintures ou d’agents de protection du bois peut être pulvérisée : peintures à base d’eau ou de solvants(synthétiques, acryliques, glycérophtaliques), sous-couches, latex, apprêts, lasures.

     
    A) Avant de commencer :
     
    1) A savoir :
    Il existe 3 technologies différentes pour peindre au pistolet :

     
    1) Le pistolet électrique haute pression (technologie encore appelée "Airless").
    2) La station de peinture basse pression HVLP (haut volume d’air et basse pression de peinture).
    3) Le pistolet raccordé à un compresseur (encore appelé système pneumatique ou pistolet à air comprimé).


     
    1. Pistolet électrique haute pression ("Airless")


     
    Principe Avantages Comment choisir ? Utilisation
    Un moteur (électroaimant) actionne un piston à raison de 50 allers-retours par seconde.
    Le produit, alors soumis dans un cylindre à une pression très élevée comprise entre 50 et 200 bars, est projeté au travers d’une buse perforée.
    Appareil maniable et léger. • La puissance de l’appareil influera sur la pression et (donc sur le débit) mais aussi sur la viscosité (densité) des produits qu’il est possible d’appliquer.
    • La contenance du réservoir est très importante pour le confort d’utilisation (un réservoir trop petit sera très pénalisant pour s’attaquer à une grande surface).
    • La facilité de nettoyage est déterminante, un modèle bien conçu permettra un accès facile et direct au piston pour le nettoyer et le graisser après chaque utilisation.
    • Différentes buses sont adaptables en fonction du produit à pulvériser.
    • Certains modèles disposent d’un flexible pour traiter le plafond ou d’un système pour pomper la peinture directement depuis son pot d’origine.
    • Nombreux travaux de bricolage (façaes, murs, sols, plafonds etc...
    • Application des agents de protection du bois, lasures, vernis ou encore huile de protection pour meubles en teck.


     
    2. Station de peinture basse pression HVLP


     
    Principe Avantages Comment choisir ? Utilisation
    L’expression "station de peinture" est ici employée pour traduire la grande polyvalence d’emploi de ce type d’appareil. Une turbine génère un haut volume d’air (HV) et permet de projeter le produit à pulvériser sous une faible pression (LP).
    Un volume d’air important entoure la peinture qui sort de la buse du pistolet sous une pression très faible (0,11 bar). L'air de la turbine est donc conduit au pistolet par un tuyau d'air.
    • Réduction très importante (jusqu’à 90 %) de l’effet de brouillard ce qui autorise une protection (adhésif de masquage, bâche plastique) beaucoup plus légère et permet d’économiser une quantité importante de peinture.
    • Matériel robuste (pas de piston à lubrifier).
    • Qualité de résultat, facilité d’utilisation (la quantité importante d’air entourant le jet pulvérisé permet aussi d’accélérer le temps de séchage ce qui contribue à un meilleur rendu de surface).
    • Polyvalence d’emploi.
    • La puissance de la turbine sera déterminante pour permettre d’appliquer une large palette de produits, (une turbine puissante envoie suffisamment d’air dans le pistolet pour pulvériser des produits à viscosité faible, c’est dire plus épais).
    • La contenance du réservoir du pistolet est à prendre en compte pour éviter des remplissages trops fréquents.
    • La longueur du tuyau qui conduit l'air de la turbine au pistolet déterminera l'amplitude de travail.
    • La qualité du pointeau (ou de l'aiguille) est à prendre en compte. Elle doit être dans un alliage résistant aux produits abrasifs.
    • Tout travaux de bricolage, de mise en peinture d'un chalet aux arts décoratifs (en fonction du réglage, la pulvérisation peut devenir aussi fine que 2,5 cm !)
    • La technologie HVLP, très polyvalente, permet l'application d'une très large variété de produits : peintures de toutes sortes (glycérophtalique, acrylique, vynilique, polyuréthane, alkade) mais aussi apprêts, sous-couches, vernis, lasure, etc...


     
    3. Pistolet à air comprimé


     
    Principe Avantages Comment choisir ? Utilisation
    Association d’un compresseur d’air et d’un pistolet moyenne/haute pression (1 à10 bars). L’air comprimé arrive du compresseur au pistolet par un tuyau. Le réservoir à peinture est alors soit au dessus, soit au dessous du pistolet (utilisation de la gravité). Rendement élevé et qualité d’application parfaite. Le compresseur doit avoir un débit élevé (15 à 20 m3 / heure) et le pistolet doit être de qualité. • Grande surfaces et travaux de haute qualité de finition (carrosserie automobile par exemple).

     

     
    B) La préparation :

     
    Casto Prévention :
    Portez un masque en cas de pulvérisation d’un produit à base de solvants et veillez à une ventilation suffisante de la pièce si vous travaillez à l’intérieur.

     
    1) Le chantier :
    • Bien protéger avec une bâche en plastique et de l’adhésif de masquage ce qui ne doit pas être peint.

     
    2) La surface à peindre :
    • Nettoyer la surface à peindre. Elle doit être propre, sèche et lisse.
     


     
    3) Le pistolet :
    • Vérifier le bon fonctionnement du pistolet et veiller à ce que la buse (ou le gicleur) ne soit pas bouchée.
    • Dans le cas d’un pistolet électrique haute pression, veiller à ce que le piston soit graissé pour éviter tout phénomène de grippage ou de perte de puissance.
    • Si le pistolet dispose de plusieurs buses (ou gicleurs) choisir le diamètre le plus approprié au type de peinture à appliquer (prendre la buse à plus faible diamètre pour un produit assez liquide, à plus fort diamètre pour un produit plus épais).
    • Toujours se référer au mode d’emploi du fabricant puisque chaque produit est susceptible de présenter ses propres particularités.
    ATTENTION :
    Si le White Spirit est un bon diluant pour une application au pinceau, il est moins approprié au pistolet. En effet l’huile contenu dans le White Spirit ne se volatilisera pas, ralentissant ainsi le temps de séchage tout en entraînant un brouillard plus important.

     
    4) La peinture et la dilution :
    Certains produits nécessiteront d’être dilué, mais pas tous. Pour le savoir, utiliser le viscosimètre (petit entonnoir fourni avec tous les pistolets permettant de mesurer la viscosité de chaque produit).
    Le temps mis par la peinture à s’écouler complètement en donnera sa viscosité. Un tableau de correspondance fourni avec chaque pistolet indiquera s’il faut alors diluer, et dans quelle proportion.
    Un produit à base d’eau se dilue à l’eau.
    Un produit à base de solvant se dilue avec un diluant approprié. Préférer toujours un diluant synthétique (vendu partout) au White Spirit.

    • Bien mélanger la peinture ou le produit à pulvériser en s’assurant bien qu’il n’y a pas de particules solides (particules de peintures sèches dans le cas d’un pot déjà ouvert, qui pourraient venir obstruer la buse).

     

     
    C) La technique :


     
    Trucs et astuces :
    Il vaut mieux ne pas pulvériser assez (on pourra toujours repasser) que trop. Idéalement, il ne faut jamais couvrir la surface en une seule passe.
    • Toujours faire un essai préalable sur un carton ou une chute de bois afin de s’entraîner à une bonne prise en main de l’appareil.
    Tenir le pistolet verticalement et se positionner environ à 25 cm de la surface à traiter.
    Les pistolets des stations de peintures HVLP, grâce à leurs basses pressions, permettent de raccourcir cette distance pour la finition (rebords, détails) en relâchant la gâchette.

    • Toujours dans le cas d’un système HVLP, on pourra aisément utiliser l’air produit par la turbine pour activer le séchage entre 2 couches lorsque l’on traite des petites surfaces. Le rendu final n’en sera que meilleur.
    • Pour peindre une grande surface (un mur), appliquer la peinture par surface d’au moins 1 m2 sans interruption.
    • Déplacer le pistolet parallèlement à la surface d’un geste lent et régulier, sans mouvement de poignet, (c’est l’avant bras qui doit bouger).
    • Exécuter un quadrillage de la surface. A la première couche, dessiner des S horizontaux, à la seconde couche, des S verticaux qui se chevauchent.
    • Eviter par-dessus tout de pulvériser sans déplacer le pistolet, afin d’éviter les risques de coulures.

     

     
    D) Le nettoyage :
    Au même titre qu’un pinceau, un pistolet nécessite un nettoyage complet dès que le travail est terminé.Néanmoins le nettoyage d’un pistolet ne prend pas beaucoup plus de temps que le nettoyage d’un pinceau pour celui qui respectera quelques principes simples.

    • Après avoir appliqué un produit à base d’eau, le nettoyage se fait à l’eau.
    • Après avoir appliqué un produit à base de solvants, le nettoyage se fait à l’acétone.
    • Il suffit de vider le réservoir du pistolet, de le dégraisser au chiffon, d’y mettre un fond d’eau ou d’acétone selon le cas, de replacer le réservoir et de pulvériser à nouveau sur du papier journal. L’acétone (ou l’eau) en passant dans la canalisation interne, dissout et entraîne le produit résiduel.
    • Avant le rangement, ne pas oublier de démonter la buse (ou gicleur). Essuyer et remonter.
    • Dans le cas d’un système HVLP, démonter le pointeau (ou aiguille). Essuyer et mettre une petite goutte d’huile sur l’extrémité du pointeau avant de remonter le tout.
    • Dans le cas d’un pistolet électrique haute pression, il est nécessaire de bien nettoyer et de graisser le piston sur toute sa longueur, afin d’éviter tout grippage lors d’une utilisation ultérieure.
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014