Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
Annonces immobilieres Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Installer un chauffage électrique

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Pratique, facile à installer et sans entretien, le chauffage électrique convient dans une habitation neuve ou rénovée à condition d'avoir une bonne isolation thermique.
    Les convecteurs actuels fournissent un chauffage efficace pour une facture raisonnable.

     
    A) Avant de commencer :

     
    1) Définir la puissance de chauffe nécessaire :
    Votre devis thermique peut être réalisé par vos soins avec les indications ci-dessous. Munissez-vous de la dimension de vos pièces (longueur, largeur, hauteur et surfaces vitrées). Nos conseillers en magasin peuvent aussi réaliser ce calcul pour vous.

    1. Calculer le volume de la pièce à chauffer en mètres, en multipliant largeur x longueur x hauteur (exprimée en m3).

    2. Multipliez ensuite ce volume par le coefficient correspondant à votre région d'habitation. Reportez vous à la France climatique ci-contre.

    3. Il faut également tenir compte de l'altitude. En montagne, les valeurs indicatives portées sur la carte sont à majorer des coefficients suivants :


     
    Région 500 m 1000 m 1500 m 2000 m 2500 m
    Alpes 1,1 1,3 1,4 1,6 1,7
    Pyrénnées 1,1 1,2 1,3 1,14 1,5
    Vosges 1,1 1,2 1,3    
    Jura 1,1 1,3 1,4    
    Massif central 1,1 1,2 1,4    


     
    Exemple d'application dans le département de la Haute-Savoie : calcul de puissance d'un convecteur ou d'un panneau rayonnant pour une pièce de 30 m3 à chauffer :

    • EVIAN (altitude 374 m) : 36 W x 30 m3 = 1 800 W. Il convient de choisir un appareil de 2 000 W.

    • CHAMONIX (altitude 1 037 m) : 36 W x 30 m3 x 1,3 = 1 404 W. Il convient de choisir un appareil de 1 500 W.

    • Altitude inférieure à 500 m : 33 W x 30 m3 = 990 W. Il convient de choisir un appareil de 1 000 W.

    Calcul toujours effectué dans le cadre d'une isolation thermique réglementaire (NRT) de 1989.


     
    2) Quel type de chauffage choisir ?
    ATTENTION :
    Pour les salles d'eau : il est interdit de placer un appareil à moins d'un mètre d'une baignoire ou d'une douche. Au-delà de cette distance, seuls sont autorisés les appareils portant un symbole spécifique.

    Chaque catégorie d'appareils répond à des besoins particuliers, pour chaque endroit de la maison.
    Le convecteur

    L'air de la pièce entre par le bas de l'appareil et chauffe par l'intermédiaire de la résistance.
    Le rayonnant

    Recommandé pour les pièces à grand volume : séjours, mezzanines, entrées... La chaleur est diffusée par rayonnement par une résistance en aluminium, avec une régulation électronique précise à + ou - 0,1° C.
    L'accumulateur de chaleur

    Il est composé de briques réfractaires qui accumulent la chaleur la nuit.
    Le chauffage à fluide

    Une résistance thermo plongée chauffe un fluide caloporteur (liquide qui assure le transport de chaleur) dans le radiateur.
    La chaleur douce

    La chaleur est diffusée par la façade de l'appareil, avec une résistance additionnelle pour la période des grands froids, avec une gestion numérique (suivant modèle).


     
    3) Les normes et les labels :
    La pose est réglementée par les normes NFC 15-100. Elles exigent de prévoir une protection différentielle de 30 mA (protégeant les circuits et les personnes) pour les appareils de chauffage électrique installés dans les pièces d'eau. Le label NF électricité est le minimum à rechercher.


     

     
    B) L'alimentation électrique :
    AVANT TOUTE INTERVENTION, COUPER IMPÉRATIVEMENT L'ARRIVÉE DE COURANT AU DISJONCTEUR GÉNÉRAL DE BRANCHEMENT.
    • Tous les chauffages d'installation se branchent sur le réseau électrique 230 V, ils nécessitent une prise spéciale (prise de sortie de câble).

    • Le câblage d'alimentation des appareils de chauffage à point fixe doit obligatoirement être indépendant de toute autre ligne de l'installation électrique de l'habitation.

    • Il est formellement interdit de procéder sur ces lignes à de quelconques dérivations pour d'autres utilisations telles que prise de courant ou éclairage.

    • Par ailleurs, chaque circuit monophasé ne doit alimenter, au maximum que cinq convecteurs électriques directs ou deux appareils de chauffage à accumulation et ceci pour une puissance maximale autorisée de 7 KW.

    • La section des conducteurs est fonction de la puissance qu'ils doivent supporter. Il est conseillé d'utiliser au minimum des fils de section de 2,5 mm2.

    • Vérifier que la puissance est suffisante pour une consommation supplémentaire.
    Schéma de l'alimentation électrique
    Schéma de principe d'une installation

    Protection des circuits :
    • Par coupe-circuit à cartouches fusibles calibrés.
    • Par disjoncteur divisionnaire.
    • Par coupe-circuit avec voyant pour repérage de la cartouche fusible fondue.


     

     
    C) L'installation :


     
    1) Choisir l'emplacement :
    • Pour permettre une bonne circulation de l'air, la base des convecteurs doit être située à 15 cm du sol minimum.

    • De préférence, placer les convecteurs :
    - soit à droite ou à gauche de la fenêtre, sur les murs de côtés, ou sous la fenêtre directement.
    - sur les parois froides (mur extérieur) en tenant compte de la place des meubles, des portes, etc.

    • Veiller à ce que le convecteur ne soit pas dans un courant d'air (cela fausserait le fonctionnement du thermostat).

    • Répartir les sources de chaleur.


     
    2) Le branchement :
    Raccordement apparent

    • Passer les fils d'alimentation dans un tube IRL et les cacher sous une plinthe ou une goulotte de distribution.
    • Fixer la plinthe par collage ou vissage.

    Raccordement encastré

    • Percer une saignée dans le mur à l'aide d'un burin.
    • Introduire les fils d'alimentation dans une gaine souple annelée ICA.
    • Encastrer la gaine et boucher la saignée au plâtre, (voir fiche conseil "Créer un circuit électrique encastré").

    Connexion de l'appareil à alimentation électrique

    Raccorder les appareils de chauffage sans interposition de prise de courant mais par une boîte de connexion encastrée ou apparente.
    Le fil pilote est un fil de commande qui existe sur certains appareils. Il permet de les relier à une régulation programmable. Il transmet aux différents chauffages de l'habitation un ordre de mode de fonctionnement.


     
    3) La programmation :
    La programmation permet une régulation de la température selon votre style de vie. Vous pouvez programmer vos appareils en fonction de l'occupation des locaux et réaliser ainsi des économies d'énergie.
    Il existe 2 types de programmation :

    - La programmation propre à l'appareil (sur certains modèles) qui permet une programmation et une régulation pièce par pièce.

    - La programmation centralisée au moyen d'un programmateur.

     

     
    D) La fixation :
    Les appareils sont fournis avec une grille et des pattes de fixation de montage. Tenir compte de la nature du mur pour le choix des chevilles de fixation. Veiller à la bonne horizontalité de l'appareil à l'aide d'une règle, d'une équerre et du niveau à bulle.

     
     L'entretien
    Ne jamais masquer les grilles de passage d'air chaud. Ne rien poser sur l'appareil, surtout pas de pot contenant de l'eau. Eviter les manipulations trop fréquentes du bouton du thermostat. Nettoyer régulièrement les grilles de ventilation à l'aspirateur.
     
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014