Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
Petites annonces Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Remplacer et câbler un tableau électrique

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Le tableau électrique répartit l'arrivée d'électricité dans toute l'habitation. Il protège et commande également les circuits électriques. Il est impératif pour votre sécurité de couper l'électricité avant toute intervention et de rester extrêmement vigilant.
     
    Avant toute intervention !
    Couper impérativement l'arrivée de courant au disjoncteur général de branchement !
     
    • Le remplacement d'un tableau doit respecter les normes en vigueur : N'hésitez pas à appeler votre agence EDF.

       
    • Le tableau électrique doit être placé à l'intérieur du logement, de préférence à proximité d'une entrée et dans un endroit accessible. Ne pas le placer près d'une source de chaleur.

       
    • Profitez de vos travaux pour insérer des dispositifs d'économie d'énergie tel qu'un contacteur jour-nuit pour votre ballon d'eau chaude (en cas de tarif heures pleines - heures creuses). N'hésitez pas là non plus à contacter votre agence pour toute demande de changement d'abonnement.

       
    • Votre installation électrique doit être en 220 V monophasé, ce qui signifie que 2 fils sortent du compteur : Un fil bleu appelé neutre et un fil rouge ou noir appelé phase. Elle peut dans certains cas être en 380 V triphasé : 3 fils phase (rouges et/ou noirs) et 1 fil neutre (bleu) sortent du compteur. Sur le tableau, vous pouvez être en présence d'un autre fil vert et jaune : C'est le fil de terre, relié à la prise de terre pour votre sécurité.

       
    Le démontage de l'ancien tableau et le repérage

     
    • Dévisser la face de l'ancien tableau.



       
    • Dévisser tous les porte-fusibles.



       
    • Repérez vos circuits : Les destinations des circuits des fusibles doivent être repérés et inscrits sur l'ancien tableau.



       
    • Repérer phase et neutre de chaque circuit. En cas de doute, utiliser un tournevis testeur, à condition d'en connaître le fonctionnement et de respecter les règles de sécurité.

       
    • Déconnecter tous les fils phases et neutres. Déconnecter les fils de terre au départ et à l'arrivée. Remplacez les fils qui ne sont pas aux couleurs conventionnelles.
      Rappel : Neutre : Bleu Phase : rouge ou noir Terre : Vert et jaune.

       
    • Dévisser le support en bois et le déconnecter de l'arrivée du disjoncteur général.

       
     

    La pose du nouveau tableau

     

    1. La pose

      Actuellement, les tableaux électriques se présentent sous la forme de coffrets contenant des disjoncteurs divisionnaires. Ces derniers permettent un repérage immédiat du circuit en défaut, grâce au changement de position de leurs manettes. Ils ont aussi l'avantage de pouvoir se réarmer : Il n'y a plus de fusibles (" plombs ") à changer. Ils sont alimentés par un ou plusieurs interrupteurs différentiels qui assurent la protection des personnes contre les risques d'électrocution.
       
      Diamètre, section et protection des fils et câbles à employer suivant leur usage
      Circuit Nombre maximal de points d'utilisation par circuits Section minimale des âmes en cuivre (en mm²) Protection maximale à installer en Ampères (A)
      Fusible Disjoncteur
      Eclairage et prises de courant 8 1,5 10 16
      Prises de courant
      16 A
      5

      8
      1,5

      2,5
      Non

      16
      16

      20
      Circuits spécialisés (lave-linge, lave-vaisselles, four etc… Prises 16 A 1 par appareil 2,5 / 4 (four) 16 20
      Chauffe-eau électrique 1 2,5 16 20
      Cuisinières, plaques de cuisson monophasées 1 6 32 32
      Cuisinières, plaques de cuisson en triphasé 1 2,5 16 20
      Appareils de chauffage 2 250 W maxi

      4 500 W maxi
      1,5

      2,5 / 4
      10

      20
      10

      20
      Fils pilotes, circuits tarifaires etc… 1 par fonction 1,5 Non 2
      V.M.C. domestique 1 1,5 Non 2
      Volets roulants 1 par circuit 1,5 10 10 ou 16

      Nous voyons qu'un circuit doit comporter 8 points d'utilisation maximum. Il est cependant conseillé de ne pas en dépasser 5 et de créer un nouveau circuit si nécessaire. Les autres circuits doivent être unitaires pour tout autre oint d'utilisation spécialisé (machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle…), appareils de cuisson, chauffe-eau…

      Autre impératif : Il faut respecter la puissance maximale admissible pour les sections en fonction de la longueur et de la puissance. En effet, plus la longueur augmente, plus la puissance transportable diminue.

       
      Puissances maximales théoriques admissibles en W sur les fils en fonction de la longueur de raccordement et de la puissance
      Section en mm² 0,5 0,75 1 1,5 2,5 4 6 10 16
      Intensité maxi en Ampères (A) 3 6 10 16 25 30 40 60 80
      Longueur  
      De 2 à 20 m 690 1 380 2 300 3 680 5 750 6 900 9 200 13 800 18 400
      25 m   1 380 2 300 3 650 5 750 6 900 9 200 13 800 18 400
      30 m   1 380 2 300 3 040 5 020 6 900 9 200 13 800 18 400
      33 m   1 380 2 160 2 760 4 560 6 900 9 200 13 800 18 400
      35 m   1 380 2 040 2 600 4 300 6 900 9 200 13 800 18 400
      40 m   1 320 1 780 2 280 3 760 6 400 8 740 13 800 18 400
      50 m   1 050 1 420 1 820 3 010 5 300 7 200 12 100 18 400
      100 m       910 1 500 3 000 3 600 6 000 9 600


      (Attention : Ces puissances sont données à titre indicatif seulement. Elles n'engagent en aucun cas la responsabilité de Castorama-Direct et de castorama).

       
      • Repérer les trous de fixation avec le niveau à bulle



         
      • Percer et fixer.

         
    2. Raccordement des fils de départ

       
      • Raccorder chaque circuit en prenant soin de respecter la correspondance entre le calibre du disjoncteur et la section des fils raccordés ou des appareils utilisés (voir tableau ci-dessus).

         
      • Raccorder la phase et le neutre à leurs emplacements sur les interrupteurs différentiels. Les fils doivent être correctement dénudés et serrés fermement.

         
      • Raccorder tous les fils de terre au bornier de terre situé en bas du tableau.

         
      • Vérifier que tous les fils sont raccordés. Pour cela, effectuer un dernier serrage de toutes les bornes.

         
    3. Raccordement des fils d'arrivée

       
      • Raccorder le câble principal de terre au bornier terre.

           

         
      • Raccorder les fils phase et neutre sur l'interrupteur différentiel et alimenter les circuits en utilisant les peignes de répartition. Serrer fortement.

         
      • Replacer le capot et revisser



         
      • Inscrire la fonction de chaque circuit sur les cases du capot en face de chaque disjoncteur.

         
      • Enclencher le disjoncteur général et vérifier l'enclenchement des interrupteurs différentiels et des disjoncteurs divisionnaires.

    Identification d'un défaut

    Déclenchement du disjoncteur général ou d'un disjoncteur divisionnaire

    Trois types d'anomalies peuvent provoquer ce déclenchement :
    • La sur-intensité
    • Le court circuit
    • Une fuite de courant vers la terre dans un appareil défectueux.
    • La surintensité survient lorsque trop d'appareils fonctionnent simultanément. Pour identifier le défaut, mettre en position d'arrêt un des appareils " gourmands " (convecteur, lave-vaisselle…), et réenclencher le disjoncteur général. S'il reste enclenché, c'est bien d'une surcharge qu'il s'agit. En cas d'échec, recommencer l'opération en arrêtant un appareil supplémentaire.

      Si une surintensité est avérée, il ne faut pas faire fonctionner trop d'appareils simultanément dans un premier temps. Puis, faites installer un délesteur qui privilégiera des circuits prioritaires en en coupant d'autres, que vous aurez sélectionnés, en cas de surintensité. OU appelez votre agence EDF et faites augmenter votre puissance disponible. N'oubliez pas de demander le coût du changement d'abonnement pour éviter toute surprise désagréable.



       
    • Le court-circuit est provoqué par un contact accidentel entre un conducteur phase et un contacteur neutre dû à un appareil défectueux ou à un mauvais branchement. L'avantage du disjoncteur divisionnaire est que l'on repère tout de suite le circuit défectueux. Pour ce faire, réenclencher le disjoncteur général après avoir déclenché manuellement tous les disjoncteurs divisionnaires). Réenclencher l'interrupteur différentiel. Réenclencher un à un tous les disjoncteurs divisionnaires. Lorsque vous réenclencherez le départ circuit défectueux, l'interrupteur différentiel déclenchera. Le circuit en question est celui sur lequel il y a un défaut.

      Coupez le courant et réparez. Une fois le défaut éliminé, (appareil débranché ou court-circuit réparé), réenclencher le disjoncteur général et le divisionnaire.

      Une perte ou une fuite de courant vers la terre est due à un défaut d'isolement. Contacter un électricien après avoir mis hors service tous les départs du tableau de répartition.

       
    ! N'oubliez pas l'entretien des interrupteurs différentiels : Presser une fois par mois sur le bouton de test de l'interrupteur sur le tableau pour maintenir en état la sensibilité de l'interrupteur différentiel.
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014